Archives de l’auteur : Diane d'Ovidio

Les visites de l’espace culturel

img_4452

L’espace culturel du Collège Port Lympia a accueilli l’exposition “Ernest et les poètes”. Ernest Pignon Ernest, mis à l’honneur au MAMAC, l’a également été au Collège Port Lympia du 29 septembre 2016 au 8 décembre 2016.

img_4467

18 classes des écoles élémentaires de proximité sont venues visiter l’exposition les lundis matin et mardis après-midi.

Cet espace est un lieu d’exposition qui permet d’accueillir des classes et de construire des projets pédagogiques dans le cadre du Parcours d’Éducation Artistique et Culturel.

Ces visites ont aussi été l’occasion de présenter l’Artothèque.

visite-espace-culturel1

 

 

L’Occitan-Nissart et le parcours interdisciplinaire : Français – Histoire-Géographie – Occitan – Italien au Collège Port Lympia

L’enseignement de l’Occitan-Nissart et de l’Italien au Collège Port Lympia constitue un des piliers du Projet d’Etablissement. Mettre en valeur le patrimoine matériel immédiatement visible, palpable et le patrimoine linguistique et culturel, est une priorité de nos enseignements et de nos pratiques pédagogiques. Dès la Sixième, les élèves peuvent choisir de suivre l’enseignement optionnel de l’Occitan-Nissart et l’Italien. Ils sont alors initiés à la langue de façon ludique par l’apprentissage de comptines, de chansons et l’interprétation de saynètes. Deux sorties de complément, organisées en liaison avec le Centre du Patrimoine, les sensibilisent à la richesse culturelle de notre cité.

La classe de 5ème Patrimoine et la « Limpiada »

En classe de Cinquième, les élèves sont intégrés dans la classe patrimoine qui leur propose d’aborder le programme d’Histoire par des sorties pédagogiques centrées sur la Nice médiévale (la colline du Château et le Vieux-Nice). Ces sorties sur le terrain permettent aux collégiens de prendre conscience de la richesse patrimoniale de leur ville. Le 1er trimestre est donc consacré au programme d’Histoire de 5ème (du moyen âge jusqu’à l’époque moderne), appliqué à Nice. Le 2ème trimestre est plus spécialement consacré aux travaux de recherche et de documentation liés au thème de l’année et à l’écriture du spectacle de « la Limpiada ». Le 3ème trimestre est quant à lui dédié au travail de mise en scène et de répétition du spectacle.
L’année aboutit donc à la représentation de la « La Limpiada » au Théâtre Francis Gag. Ce  spectacle trilingue (français, italien, nissart), conçu et interprété par les élèves, pour un « vrai public », dans un « vrai théâtre », suscite une motivation exceptionnelle.

La 6ème Limpiada de mai 2011: Mondo o sia lou Pantai réinventait le voyage initiatique de la nouvelle de le Clézio ; en mai 2012 Laissatz-nos balar évoquait la Croisade albigeoise et l’exil des Troubadours ; en juin 2013 La legenda de Rocasparvièra explorait les rapports entre l’histoire et la légende de la Reine Jeanne et en juin 2015 Catarina Zim Boum Bai mettait en scène l’histoire du siège de 1543 et le personnage de Catarina Segurana.

Lou Pichin Teatre de Barba Martin

En hommage à la première troupe de théâtre niçois : Lou Teatre de Barba Martin, créée dans les années 1840, Lou Pichin Teatre de Barba Martin regroupe désormais tous les élèves d’occitan du collège ! Cette troupe est constituée des élèves de 5ème Patrimoine, de 4ème et de 3ème occitan qui travaillent à la production de deux grands spectacles annuels au Théâtre Francis Gag.
En fin de 1er semestre, les élèves de la classe de 3ème occitan produisent le spectacle qu’ils ont écrit et monté dans la première moitié de l’année scolaire. Puis c’est au tour des 4èmes occitan de travailler à leur participation à la Limpiada.
C’est ainsi qu’ont été créés « Tros dóu pastroulh amourous » en février 2012, « Faulas de Ribassièra » en février 2013 ; « Celle que j’préfère, o sìa la fachenda dóu XVen Cors» jouée en février 2014 au Théâtre Francis Gag, en mars 2014 au Lycée du Parc Impérial ; le 18 mars 2015, la dernière création originale, « Lalin e Catarina » avait pour thème la tétralogie : Oppression – Résistance / Occupation – Libération.

Tous les spectacles du Pichin Teatre de Barba Martin sont l’occasion de la création d’une affiche, d’un programme et d’invitations. Le texte final du spectacle, illustré des décors projetés en fond de scène, est édité et un livret distribué aux élèves.

L’écriture et la mise en scène d’un spectacle vivant est une occasion unique de donner sens à un vrai travail transdisciplinaire s’appuyant sur les programmes d’enseignement pour communiquer aux élèves une motivation et un enthousiasme peu communs. La synergie des trois piliers disciplinaires de ce projet, Français, Histoire-Géographie et Occitan leur transmet des connaissances et une expérience personnelle très enrichissante, tout en rendant sa dignité et son utilité sociale à la langue minorée qu’est l’occitan-Nissart.

Les sorties pédagogiques en montagne

En classe de Quatrième et de Troisième, des sorties sur le massif de l’Authion permettent une fois de plus aux élèves d’appréhender l’Histoire par des traces visibles. En effet, ce massif et la haute vallée de la Bévéra, ont connu les batailles des guerres révolutionnaires en 1793,  ainsi que la dernière bataille de libération du territoire national en avril 1945. Les élèves de l’option Occitan-Nissart participent donc chaque d’année à une sortie pédagogique de deux jours au village du Moulinet dans la vallée de la Bévéra.

Prévention contre la radicalisation

Mardi 13 septembre 2016, des journalistes de France 3 sont venus filmer les élèves de la classe de 5ème4. Le reportage diffusé dans le cadre de l’émission “Enquêtes de régions” a été diffusé le mercredi 28 septembre 2016. Le sujet traitait des suites de l’attentat tragique du 14 juillet 2016 et notamment des moyens renforcés pour lutter contre la radicalisation.

Cette année les élèves de tous les collèges des Alpes-Maritimes ont découvert dans leur carnet de correspondance des bandes-dessinées pour les sensibiliser notamment à la prévention et la lutte contre la radicalisation. Ces bandes-dessinées réalisées par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes sont utilisées comme support des cours d’EMC (Enseignement Moral et Civique). C’est dans le cadre d’un cours d’EMC que les journalistes ont filmé les élèves.